Revue de presse

 

Paysan breton du 18 novembre 2016

 

 

Telegramme plouarzel du 20sept 2016

Télégramme 20 septembre 2016 (photo Sylvain Rigo)

Article mv telegramme du 16 sept

Télégramme 16 septembre 2016

 

Telegramme juillet 2015 bagad

 
Télégramme juillet 2015 (photo JY Tournellec)
 

 

 

Interview (RCF) de Louis Caradec, auteur du livre "Le bagad de Lann-Bihoué de 1952 à aujourd'hui" aux éditions Mémoires vives (juillet 2015)

 
Article telegramme post concert
Télégramme du 19 mai 2015
 
 
Telegramme bagad 11 mai 2015
 
Ouest-France du 28 avril 2015

 
Conference de presse du 24 avril 2015
 
Ouest-France du 28 avril 2015

 
Article telegramme 2 1
 
Télégramme 1er décembre 2014

 
 
Img968
Ouest-France janvier 2014

 
Bruno matignon au centre en compagnie de mikael kerborc h 1790954 330x450
 
 
Télégramme février 2014

 
Mémoires vives
Télégramme janvier 2014
Corinne le loc'hCrédit photo Jean-Yves Tournellec
 
 
 
 
 
 
Télégramme du 11 juillet 2013 
 
fichant-telegramme.jpg
 
Hier, Mme Fichant, épouse Péron, fêtait ses 90 ans à la résidence de La Source. À cette occasion, ses enfants lui ont offert un livre très personnel, puisqu'il retrace sa vie. Le hasard fait que la biographie a été écrite par Corinne Le Loc'h, écrivain public, collectrice de mémoires, qui est de 50 ans, jour pour jour, sa cadette. 

Un récit personnalisé 

L'écrivain explique sa démarche : « Je me déplace chez les personnes afin de recueillir leur récit. Les entretiens sont enregistrés, puis je rédige une histoire en un style adapté. Chacun choisit les photos, les lettres ou tout autre document qu'il souhaite pour illustrer l'histoire. Enfin, nous nous mettons d'accord sur l'esthétique du livre ». Marie-Corentine est née en 1923 à Trégourez. Au fil du récit, Corinne Le Loc'h évoque notamment son enfance à la campagne et ses premières années d'école où l'utilisation du breton - sa langue maternelle - était strictement interdite. Elle raconte également son adolescence durant l'Occupation, période tourmentée pendant laquelle elle allait de Trégourez à Quimper à vélo pour approvisionner l'épicerie de sa mère. Le livre s'achève sur une note : « J'ai été très perturbée par les travaux du tram, ça me fait penser à Brest en 1945... ». 

Pratique Résidence de La Source 50, rue Marguerite-Duras tél. 02.98.47.64.54. Corinne Le Loc'h (Mémoires vives) Tél. 02.98.89.36.80 ou 06.61.48.80.25.
 
couverture-mme-fichant.gif
 

 
Journal télévisé du 8 janvier TF1
 
 

 


Article paru dans le journal Ouest-France

L'angoisse et la foi, un livre sur la Résistance - Saint-Renan

samedi 22 décembre 2012

Guy Breton est décédé en 1976. Il a été secrétaire de mairie à Saint-Renan pendant les années 1940-1944 et un des premiers à rentrer en résistance sur le canton de Saint-Renan sous le nom de Colon. Il a notamment aidé de nombreuses personnes en leur procurant de faux papiers. Après la libération en 1950, il a pris la plume et un manuscrit relatant cette période est né.

L'année passée, sa famille a émis l'idée d'éditer ce tapuscrit. « C'est un vrai travail d'éditeur, avec des corrections typographiques, orthographiques, mais fidèle à l'original comme l'a demandé l'auteur », souligne Corinne Le Loc'h, l'éditrice de Mémoires vives qui a déjà sillonné le Finistère et fait revivre de nombreuses biographies familiales.

Vendredi soir à l'espace culturel, les élus, les responsables d'associations patriotiques, les passionnés d'histoire locale, étaient invités à la sortie de ce livre intitulé L'Angoisse et la foi, titre original donné par Jean Breton.

img920.jpg

       Télégramme du 30 octobre 2012

Vitrine : Mon enfant ce héros, librairie pour les petits... - Plouguin

lundi 28 novembre 2011 Télégramme de Brest
 

Corinne Le Loc'h imprime des histoires en 5 minutes, dès lors qu'on lui fournit le nom, l'âge, la ville et les prénoms des amis de l'enfant à qui on veut offrir le livre.
 
 

Cela fait sept ans que Corinne Le Loc'h est écrivain public, pour les entreprises, les associations et les particuliers. Son dernier ouvrage paru, Tranches de vie d'un combattant Renanais, est une biographie partielle de Jean-Marie Le Gléau, prisonnier de guerre en Allemagne, illustrée par de rares photos de captivité.

C'est à la demande de ses enfants que Corinne Le Loc'h s'est lancée dans cette aventure, comme souvent, rappelle-t-elle. Une quarantaine d'ouvrages a ainsi vu le jour. Depuis peu, elle a étendu son activité, créant une librairie spécialisée pour les enfants de 1 à 10 ans.

La petite boutique se nomme « Mon enfant ce héros », du titre de sa collection phare : le concept est pour le moins original, car il s'agit d'insérer le prénom de l'enfant et de ses camarades au sein d'une histoire écrite au préalable. La librairie vend des livres de contes, des bandes dessinées, des petits jouets en bois. Originalité toujours, cette boîte de cookies à l'intérieur de laquelle, un conte s'est glissé... La boutique est ouverte tous les jours sauf le week-end, Corinne Le Loc'h présentant ces livres sur les divers marchés de Noël, le samedi et le dimanche.

Mon enfant ce héros, Croissant Quinquis ; tél. 02 98 89 36 80.

Roman. La vie peu banale de Jean-Marie Le Gléau

26 novembre 2011 Ouest-France


Renanais, Jean-Marie Le Gléau, 90ans, habitant la résidence Kernatou à l'hôpital Le Jeune, est un personnage au parcours de vie hors du commun. Ce parcours, il l'a maintes fois raconté à ses enfants, René Le Gléau et Michèle Le Bras. Tous deux ont décidé d'écrire cette histoire avec le concours d'un écrivain public Corine Le Loc'h, de Plouguin, d'abord pour eux. Puis, ils ont eu l'idée d'en faire profiter les lecteurs intéressés.


Résistant militaire en Indochine...

Jean-Marie Le Gléau, a résidé rue de la Fontaine. Il a été élevé uniquement par sa mère dans un milieu très modeste. Une situation peu banale à l'époque. De cette enfance, Jean-Marie Le Gléau sesouvient de l'absence de jouet àl'occasion de ses anniversaires. À14 ans, il intègre la Marine nationale à l'école des mousses et à 19ans la guerre 39-45 débute. Il est fait prisonnier en Allemagne et tente de s'évader. Après les accords de Vichy, il est libéré et rejoint la Résistance. Il retourne dans la Marine nationale, mais son navire est capturé, et lui, à nouveau fait prisonnier, à Toulon. Enfin libéré, il part en Indochine en1944 et1945, puis en Afrique du Nord, pour quitter l'uniforme définitivement en 1945. Jean-Marie Le Gléau a réussi àsesortir indemne de ces très nombreuses situations tragiques. Ensuite, il monte une entreprise en bâtiment à Saint-Renan et y construit de nombreuses maisons.

Pratique «Tranche de vie d'un combattant renanais» aux éditions Mémoires vives en vente à la Maison de la Presse, au Super U et à Dialogues, à Brest.

telegramme.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

messouflin-ploumoguer-1.jpg Vidéo en direct du marché de Noël de Ploumoguer (Iroise TV)

telegramme-quemere-1er-avril-2008.jpg

 telegramme-article.jpg

raymond-kermarrec-1.gif

Journal télévisé de 13 heures :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×